WHV : c’est décidé, nous partons en Australie !

C’est décidé, nous partons début mai direction l’Australie dans le cadre d’un Working Holiday Visa (ou PVT pour les francophones : Permis Vacances Travail) ! Dit comme ça, c’est une nouvelle qui semble simple et banale, surtout sur un blog voyage. Mais pour nous, c’est le début d’un tournant dans nos vies et le bonheur d’enfin oser se lancer dans nos rêves.

Oser. C’est le mot juste.

Après ses études, Gaétan souhaitait déjà partir dans ce beau pays, avec un ami. Ce projet ne s’est finalement pas réalisé pour différentes raisons. Puis lors notre rencontre, notre première discussion s’est rapidement et très naturellement portée sur ce sujet. L’idée de partir ensemble pour un WHV en Australie s’est alors imposée petit à petit dans nos esprits, pendant que l’on construisait notre vie de couple. Pendant deux ans, on en parlait régulièrement, que ce soit entre-nous ou à nos proches. On regardait aussi des itinéraires possibles pour un road-trip, on suivait plusieurs blogs de voyageurs qui vivaient cette expérience, on achetait des livres et guides touristiques sur l’Australie …

Voyages-et-Compagnie.com | WHV AUSTRALIE

Cependant, avec un chat, un prêt immobilier et deux CDI, il était facile de trouver des excuses pour ne pas partir. Heureusement, on a beaucoup voyagé à travers l’Europe pendant cette période, ce qui nous a permis de combler une partie de notre envie d’évasion. Mais petit à petit, le sujet devenait presque difficile : on sentait qu’en s’enfonçant dans notre vie plutôt confortable, on abandonnait nos rêves de WHV. Nos familles ne prenaient plus nos paroles au sérieux et s’étaient fait à l’idée que l’on ne partirait pas vraiment : ils avaient raison, on avait tellement parlé sans agir.

Puis un jour, on a eu ce déclic, presque indescriptible.

On a également repensé à notre inscription pour le 4L Trophy 2015 : les frais d’inscription étaient payés, nous commencions nos recherches de sponsors, puis Gaétan a décroché un CDI. Participation annulée. C’était donc ça, entrer dans la vie active ? Renoncer à ses rêves en faisant de son travail une priorité ? M*rde, la vie est courte ! Ne dit-on pas qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets ? C’est décidé, un road-trip dans un van en Australie nous servira également de 4L Trophy de substitution : un OZ Trophy, en somme.

À partir de là, tout s’est enchaîné. C’est fou le nombre de solutions que peut avoir un problème que l’on pensait insurmontable. Le chat se trouve une nounou, le prêt immobilier est suspendu pour quelques mois (renseignez-vous auprès de votre banque, beaucoup de prêts immobiliers incluent cette option), nos ruptures conventionnelles sont acceptées par nos employeurs respectifs. Nous voilà libres de partir !

Lorsqu’on en parle, on dit alors simplement que l’on a décidé de partir tant qu’on en avait l’opportunité. Mais un de nos proche nous a récemment répondu quelque chose qui nous a marqué :

« Vous n’avez pas l’opportunité de partir. Vous vous êtes créé cette opportunité !
Et ça, peu de gens en ont le courage. »

Bref, c’est décidé, nous partons début mai direction l’Australie dans le cadre d’un Working Holiday Visa.
Dit comme ça, c’est une nouvelle qui semble simple et banale, mais qui nous rend particulièrement fiers !

12 Comments

  • Hélène dit :

    Et les gens vous diront à quel point vous avez de la « chance » de vous lancer dans ce projet !
    Mais il n’y a pas de « chance » dans cette histoire, comme le dit justement votre ami, vous vous donnez les moyens de vivre votre rêve, et quoiqu’il arrive une fois sur place, vous pouvez déjà être fiers d’avoir pris la décision, c’est sûrement l’étape la plus difficile…
    Les mois de préparation vont passer vite et bientôt vous serez les fesses dans l’avion en vous demandant ce que vous faites, et si c’est bien raisonnable quand même. Mais à partir de là, y a plus qu’à se laisser porter par l’aventure, les rencontres et les envies !
    Bonne préparation ! :)
    Hélène Articles récents…Ode à IstanbulMy Profile

    • Oh oui, cette fameuse « chance » dont on entend beaucoup parlé à ce sujet … Il y a quelques réflexions comme ça qui nous font hérisser le poil, comme « vous êtes riches pour partir 1 an en vacances » ou « c’est débile de vouloir apprendre l’anglais là-bas, vous allez tout oublier en rentrant ». Du coup, on essaye de prendre ça à la rigolade. En tout cas merci pour ton message ! On avoue qu’il nous arrive déjà de nous demander ce que l’on fait, mais on fonce quand même dans ce projet ! Il est impossible de réaliser ses rêves sans un peu de folie. :)

  • C’est super de se lancer !! j’y étais en 2007 à andrew farm près d’adelaïde et j’ai adoré !! profitez bien de ce voyage en amoureux !!

  • Carine dit :

    C’est super, je suis impatiente de suivre vos aventures au pays des kangourous. Et vous avez raison d’être fiers d’oser vous lancer : je vous envie.

  • Bravo !

    C’est parfois difficile de sauter le pas mais je suis d’accord avec toi. On se crée les opportunités de voyager… de partir. Et c’est vrai quoi s’enlise souvent dans le confort du boulot, appart, chat…

    Quand j’ai tout quitté pour partir en Asie, je ne suis pas sûre que tout le monde ait compris. A mon retour, je me suis dit « Mais pourquoi j’ai tout quitté. Maintenant, je dois chercher encore un job ». Au bout de 5 min, je me suis dit que j’avais réalisé mon rêve. Et que c’est ça le plus important. :)

    Et puis l’Australie… c’est un pays magique ! J’y suis allée également en 2007-2008. Donc pareil… tu peux aller jeter un oeil sur mon blog ou me poser des questions (même si je ne suis plus à jour car c’était il y a longtemps.).

    Profite à fond !
    Aurélie – The Daydreameuse Articles récents…6 avantages à voyager seule !My Profile

  • Quelle bonne idée, vous allez vous régaler!

  • tania dit :

    Coucou j ai hâte de vous suivre en Australie. Ne pas avoir des regrets c est important, être en accord avec soi qu on est bien qd on peut le faire. Des grincheux il y en a tjrs, l essentiel c est vous et votre projet 😉
    J apprends un truc savais pas qu on pouvait suspendre prêt
    tania Articles récents…Pourquoi je voyage presque toujours dans un pays chaudMy Profile

    • Merci Tania ! Et nous, on a hâte d’y être ! 😉 C’est exactement ça : oublier les grincheux et vivre la vie dont on rêve. On est confiants par rapport à notre choix, donc (pour l’instant) tout va pour le mieux.
      Et concernant le prêt, peu de gens le savent alors que c’est écrit dans le contrat (ces fameuses lignes que personne ne lit).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge