Observer les dauphins à Monkey Mia : 6 blogueurs nous racontent leur expérience

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie

Monkey Mia. Ce nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant : cette plage, située sur la côté ouest de l’Australie, est l’une des plus visitées de cette partie du pays. Pour beaucoup, elle est l’endroit idéal pour observer les dauphins, qui viennent nager ici chaque matin. Mais c’est aussi un lieu controversé, qui provoque des réactions très différentes selon les personnes. En plus de notre propre récit, on a demandé à 6 blogueurs de nous parler de leur expérience, pour vous aidez à y voir plus clair.

Dotée d’un intérêt zoologique et scientifique majeur, Shark Bay était pour nous une étape obligatoire. Impossible d’imaginer notre road trip sur la côte ouest australienne sans découvrir cette baie inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Et l’une des raisons de cet engouement était la plage de Monkey Mia, célèbre pour ses dauphins : l’occasion rêvée de les observer en liberté et dans leur milieu naturel, bien loin des zoo ou autres parcs aquatiques.

Pour profiter à fond de l’expérience, on a décidé de s’installer dans le camping du site pour la nuit (mais aussi parce qu’il est impossible de dormir gratuitement aux alentours sans risquer une amende. Alors quitte à payer, autant mettre un peu plus que pour les campings voisins et avoir la possibilité d’apprécier les lieux plus longtemps). Mais si vous ne souhaitez pas dormir sur place, sachez simplement que l’accès à la réserve est payante, comme pour un Natural Park classique ; ce qui nous semble totalement justifié, pour pouvoir entretenir les lieux. Il vous en coûtera $14 par véhicule (erratum : le prix a changé depuis notre passage, et est désormais de $12).

Le camping propose plusieurs espaces entre lesquels se baladent des émeus en liberté : les emplacements « classiques » pour garer son van ou planter sa tente, ou des petits bungalows. Il est également équipé d’un espace piscine, d’un bar (où on a dégusté une bonne bière fraîche en admirant le coucher de soleil), d’un restaurant et d’un terrain de tennis. Enfin, l’ensemble de l’établissement donne directement sur cette fameuse plage, si prisée des touristes et des curieux. Un peu plus à l’écart, sur cette même plage, se trouve un bâtiment qui sert de réserve pour la matériel des volontaires mais aussi de point de rendez-vous pour les « séances » du matin.

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, AustralieVoyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie

Parce que oui, il s’agit bien de séances, rythmées comme du papier à musique. Tous les matins, à heure fixe, la foule se presse sur la plage pour assister à la venue des dauphins. Pour se faire, les volontaires du centre les attirent avec des poissons, petites gourmandises distribuées avec attention. Les voir arriver au loin, par dizaine, a quelque chose de magique. Le temps semble comme suspendu, pendant qu’on les observe s’avancer vers nous. En écoutant les volontaires, on comprend également que ces animaux ne sont pas domestiqués pour autant : le nombre de poissons distribués est limité pour que les dauphins continuent de chasser par eux-même. Il nous est aussi totalement interdit de les toucher, pour éviter de leur transmettre des maladies (et inversement). Les dauphins sont respectés, et leur nombre est différent chaque jour puisqu’ils ne viennent que s’ils en ont envie. D’ailleurs, dès les poissons engloutis, ils repartent aussitôt vers le large.

Cet arrêt à Monkey Mia a été pour, en plus d’une petite parenthèse de douceur, l’occasion de comprendre le vrai fonctionnement de cette « plage aux dauphins ». En plus d’être une attraction touristique indéniable, ce lieu a un grand intérêt scientifique puisqu’il permet aux zoologistes d’examiner le comportement des dauphins de manière exceptionnelle. Et si, finalement et malgré les apparences, ce n’était pas une belle opportunité pour protéger l’espèce ?

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie

« J’ai beaucoup aimé l’expérience de voir des dauphins au lever du jour »
– Nastasya , de Valiz Storiz

J’ai débarqué sans trop de préparation à Monkey Mia. J’ai donc été assez surprise de voir que l’endroit est seulement accessible si l’on dort dans le camping privé au bout de la route*, que je me remémore assez cher ! J’ai bien cru qu’on tombait dans un traquenard à touristes. Mais finalement, j’ai beaucoup aimé l’expérience de voir des dauphins au lever du jour, manger les poissons donnés par les soigneurs.
Ok, on peut se demander s’ils sont vraiment sauvages, dans le sens où l’appât des poissons frais chaque matin peut les rendre un peu assistés… Mais il semblerait que leur présence ne soit pas toujours systématique. Les soigneurs insistent lourdement sur ce point pour ne pas avoir droit à une crise de panique de touristes en mal de sensations. J’ai apprécié cette démarche. Personne n’a le droit de s’approcher trop près des dauphins, ni même de les toucher, et heureusement. Les soigneurs présents sont des volontaires qui semblent passionnés par leur boulot (du moins, je l’espère) ! Alors, même si je ne raffole pas de ce genre de mise en scène, je trouve que le spectacle reste relativement naturel. Si vous rêvez de voir des dauphins, je pense que cette option reste tout de même meilleure que les parcs d’attractions aquatiques… !
(* On ne sait pas si c’était effectivement le cas à l’époque, mais il n’y a désormais aucune obligation concernant le camping. Il faut cependant payer l’entrée à la réserve naturelle, mais vous pouvez tout à faire y accéder sans avoir à dormir sur place.)

« Je n’ai ni adoré ni détesté cet endroit »
– Martine, de Mart Intrip

Je suis passé à Monkey Mia, situé dans la Shark Bay, durant un tour organisé sur la côte Ouest de l’Australie. Cet endroit n’a rien d’extraordinaire, si ce n’est l’attraction du matin : une bande de dauphins qui viennent (ou pas) faire un coucou aux soigneurs du parc national et aux touristes venus spécialement pour les voir, et qui les attirent en leur donnant des poissons. C’est beau à voir, même si on peut regretter cette nouvelle interaction forcée entre humain et nature. Mais ça peut être long. Trèèès long avant de les voir, s’ils décident seulement de venir. Alors en attendant leur venue, j’en ai profité pour observer d’autres animaux comme les tortues ou les poissons. Je n’ai ni adoré ni détesté cet endroit. C’était sympa à faire mais je n’aurais pas pleuré de ne pas y être allé.

©Mart'in Trip

(©Mart’in Trip)

Découvrir Monkey Mia sous un autre angle
– Estelle, de Curiosity Escapes

Une façon plus “naturelle” de voir les dauphins sauvages à Monkey Mia est de faire une balade à bord d’un catamaran. Nous sommes mis à contribution pour hisser les voiles et c’est parti pour une virée en pleine mer. Sans les appeler, ni les nourrir, les dauphins se montrent rapidement. Très joueurs, certains font la course avec le catamaran quand d’autres font des pirouettes en dehors de l’eau.
J’ai beaucoup plus apprécié cette balade en catamaran qui m’a permis de voir les dauphins réellement dans leur environnement naturel, sans que l’homme ne fasse une quelconque action pour attirer les dauphins ou pour faire le show devant les spectateurs, contrairement à la plage de Monkey Mia au petit matin. Et puis, les dauphins ne sont pas les seules rencontres animales que vous pouvez faire à bord de ce catamaran: tortues et dugongs peuvent être au rendez-vous. En résumé, c’est une excursion d’une demi-journée qui vaut le coup et qui préserve le comportement sauvage des animaux.

« Faire du volontariat à Monkey Mia est une expérience inoubliable »
– Claire & Jeremie, de Soundwave on the road

Approcher des dauphins d’aussi près dans leur milieu naturel, c’est avoir ses yeux d’enfant qui se remplissent d’étoiles. Faire du volontariat à Monkey Mia est une expérience inoubliable qui permet de connaître plus en profondeur les dauphins, le travail des rangers et les recherches réalisées sur la population de dauphins de Shark Bay. Ici pas de spectacle, pas de câlin, pas besoin de mendier sa nourriture, les dauphins ont le choix de venir ou non. Il ne s’agit en aucun cas d’un zoo où les animaux sont enfermés et destinés à tourner en rond pour le restant de leurs jours. La question du caractère éducatif se pose cependant car nourrir les animaux sauvages n’est certainement pas un bon exemple, ils n’ont pas besoin de l’homme pour s’alimenter. Mais ces femelles, dont le nourrissage est assidûment contrôlé pour ne pas les rendre dépendantes, sont comme des ambassadrices de leur espèce car leurs comportements, ainsi que ceux des autres dauphins que l’on peut voir autour d’elles, sont naturels. Les rangers les connaissent bien et les décrivent au public. Nous ne regrettons pas d’avoir vécu ça il y a 7 ans bien qu’aujourd’hui nos convictions nous détourneraient de ce genre d’activité pour privilégier une rencontre en mer sans interaction avec de la nourriture. Petite mise en garde tout de même pour ceux qui envisagent de n’y passer qu’une journée : la popularité des lieux pourrait gâcher la visite…

©Soudwave On The Road | Claire et Jérémie en action.

(©Soudwave On The Road) Claire et Jérémie en action.

« Certes ils sont une attraction mais ils sont respectés »
– Adeline, de Cook’n Blog

Notre expérience à Monkey Mia en Février dernier restera un excellent souvenir de notre voyage. Pourtant, je craignais que les dauphins ne soient qu’une attraction montée de toute pièce. Je me trompais ! Certes ils sont une attraction mais ils sont respectés. On ne les force pas à venir ni à manger (un voyageur Suisse nous expliquait qu’en 3 jours, il n’a pas vu les dauphins), on n’a pas le droit de les toucher, on ne peut pas se baigner comme on veut… La nourriture est limitée à 1 poisson par dauphins. Les rangers veillent à ce que les règles soient bien respectées et ils nous apprennent des choses sur les dauphins. Le seul point négatif, c’est le nombre de touristes sur la plage ; un quota devrait être mis en place afin de réduire l’accès lors du nourrissage. Pour ce qui est de l’environnement, il est magique. La plage est propre et l’eau aussi. Il faut savoir que cette plage est avant tout celle d’un complexe hôtelier mais niveau « resort » j’ai déjà vu pire ! Pas de barre d’immeuble mais des petits bungalows et un ou deux petits restaurants ! L’accès payant à la plage de Monkey Mia me paraît justifiée pour permettre l’entretien de l’environnement.
Je recommande donc vivement de passer par Monkey Mia, cela permet de voir les dauphins de très près tout en restant dans leur milieu naturel ce qui est bien mieux que de les voir faire un spectacle dans un bassin au zoo.

« Nous avons décidé de boycotter Monkey Mia. »
– Adeline, de AF News

Avant même d’arriver sur la péninsule de Shark Bay nous avions décidé de boycotter Monkey Mia. Nager avec des dauphins, les voir de près, les nourrir ou même jouer avec eux, c’est mon rêve depuis que je suis toute petite. Dès que j’ai entendu parler de Monkey Mia, j’étais toute excitée à l’idée qu’il allait enfin pouvoir se réaliser…Pourtant après quelques recherches, ce que j’ai lu ou entendu de personnes y étant aller, ne m’a pas convaincue du tout.
A priori respectueux des animaux et encadré par le département de conservation, ce n’est pour autant pas normal que des animaux sauvages viennent depuis plus de 50 ans au même endroit tous les jours pour être nourris. Trois générations de dauphins sauvages en interaction avec les humains, quelques accidents et la mort de plusieurs petits…Nourrir des animaux sauvages n’est pas sans consequence… Le mal est deja fait.
Plus que ça, ce que je réprouve, c’est ce gouffre à fric qu’est devenue cette réelle attraction touristique qui attire chaque année toujours plus de badauds…Même les bénévoles doivent payer !
Alors oui maintenant le nourrissage et contrôlée, mais ça n’empêche pas qu’il n’y a rien de naturel là dedans. On est d’accord que c’est mieux que tout zoo ou autre Marin Land, car les animaux sont dans leur milieu naturel, mais ce sera sans nous ! Nous les dauphins on préfère les voir au petit bonheur la chance  !
.

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, AustralieVoyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Monkey Mia, Australie

Et vous, vous connaissez Monkey Mia ? Qu’en avez-vous pensé ?
Et si non, ce lieu vous attire-t-il ?

18 Comments

  • Oh ce doit être fabuleux d’assister à ce spectacle!!!! Oui l’endroit m’attire carrément malgré les quelques points négatifs. Ça a l’air fait dans le respect, c’est essentiel. Ça doit être magnifique, ça fait rêver…
    Cindy came-true.blogspot.fr Articles récents…Week-end en Suisse : les vignobles des Terrasses de LavauxMy Profile

  • Jennifer dit :

    Hey !

    Je dois dire que je suis mitigée, je n’aime pas le fait qu’il les attire avec de la nourriture mais après comme tu dis c’est restreint pour ne pas qu’il perde l’habitude de chasser. Je comprend pourquoi tu dis que cette plage est au sujet de débats. Pour le moment les dauphins ont l’air d’être respectée (ne pas les toucher etc.) mais j’ai peur qu’un jour, avec cette foule, il y ait des débordements.
    Après je ne suis peut être pas objective, les dauphins sont mes animaux préférés (c’est mon totem) et pour moi ils sont fait pour être en pleine liberté.
    Par exemple en NZ, j’ai eu la chance de nager avec eux mais on ne faisait rien pour les attirer (il se peut qu’on en voit pas du tout), pas plus de 10 personnes et pas plus de 2 traversées par jour pour ne pas les effrayer ou les habituer).
    Après j’avoue que le spectacle doit être magnifique ! de voir tout un banc de dauphins arriver vers toi !

    • Camille F. dit :

      Je comprend tout à fait ton point de vue, et sincèrement j’étais sceptique jusqu’à ce que je vois (et que l’on m’explique) le fonctionnement de la réserve. Chacun a sa propre sensibilité et ses propres limites par rapport à ce qu’il juge acceptable ou non. On a vraiment apprécié de lieu, mais on ne voulait pas en parler en occultant les avis négatifs, comme s’ils n’existaient pas. :)

  • Merci de m’avoir fait participer à ces différents retours d’expériences, j’ai trouvé intéressant de voir les opinions de chacun. L’expérience en tant que bénévole doit être très enrichissante et formatrice et je pense qu’en étant acteur on peut se faire une idée bien plus objective de l’attraction que lorsqu’on est simple spectateur et oú l’on ne connait pas tous les tenants et aboutissants.
    Estelle – Curiosity Escapes Articles récents…Galères de voyage #3: Les transports en SerbieMy Profile

    • Camille F. dit :

      Merci à toi pour ta participation à cet article. Il montre bien, que ce soit dans les témoignages ou dans les commentaires, qu’il y a vraiment une totalement incompréhension sur ce lieu. Aussi bien pour ceux qui n’apprécie pas ce lieu que pour ceux qui ont aimé (et je nous inclus dans le lot avec Gaétan). C’était vraiment ce qu’on voulait montrer, pour que chacun soit capable de se faire son propre avis et décider d’y aller ou non à partir de différents points de vue.

  • Les retours sont très intéressants et me rappelle le débat qui entoure la nage avec les requins baleine aux Philippines. Du coup si un jour on y va (en Australie ou aux Philippines), on fera comme AF Travel et on passera notre tour à regret…

    • Camille F. dit :

      On a aussi eu l’opportunité de nager avec les requins baleine en Australie (pas très loin de Monkey Mia, d’ailleurs). Et là, comme toi, on a décidé de ne pas le faire. On trouvait ça beaucoup trop intrusif (et cher aussi, il ne faut pas le cacher). Pourtant certains n’y voient aucun problème, puisqu’il ne s’agit pas de parcs aquatiques ; ça montre bien que chacun a sa propre façon de voir les choses, ses propres limites. On voulait vraiment montrer ça dans cet article, pour que chacun puisse se faire son propre avis sur la question. :)

  • Adeline dit :

    Je suis très heureuse d’avoir pu donner mon opinion sur Monkey Mia à travers votre article et c’est intéressant de pouvoir lire les avis des autres. Merci pour cet article! A très bientôt!
    Adeline

  • Claire7799 dit :

    Ca doit être magnifique!! Bien sur, il y a un coté négatif mais je préfère voir le positif, tant que les animaux sont respectés!

    • Camille F. dit :

      C’est effectivement le point qui me semble le plus important : le respect des animaux ! Tant que ça me semble bon de ce côté, le reste (la foule, le prix, etc.) n’est qu’un détail.

  • Miss TiBiscuit dit :

    Hello Camille!
    Comme promis mais avec un peu de retard, je commente ton article :)
    Avec mon compagnon, nous avons été bénévoles une semaine au mois de mai à Monkey Mia. À la suite des témoignages que tu as récolté, il me semble nécessaire de rectifier certains points:
    – Les dauphins ne viennent pas à heure fixe. Ils sont libres et donc décident de quand ils viennent, il arrive plusieurs jours par an qu’aucun dauphin ne montre le bout de son nez ou seulement un ou deux sur Les 5 qu’on nourrit.
    – ce sont toujours les mêmes qui l’on nourrit, ils sont étudiés et Les Rangers En profitent pour vérifier qu’ils ne soient pas blesses. Lors d’un de mes feedings, ll m’a été demandé de répertorié une blessure au coin de l’œil de Kiya.
    – Les dauphins ne reçoivent même pas 10% de ce qu’ils doivent manger sur une journée pour ne pas les habituer à recevoir de l’homme.
    – si un dauphin reste plus de 10 min à attendre dans la zone de feeding quand Les expériences sont terminées, les rangers demandent de s’éloigner de la plage pour que le dauphin comprenne qu’il n’aura rien.
    – Le site est accessible à n’importe qui, aucune obligation d’y dormir, nous avons dormi au Parc National à quelques km de là.
    – Les bénévoles ne doivent pas payer l’entrée au parc, on reçoit un pass. Par contre, on se débrouille pour se loger, et je vous assure si on discute avec les locaux, il y a moyen de se débrouiller sans dépenser une fortune 😉
    – je suis sceptique quand au témoignage qui parle d’accidents et de bébés morts. C’est la nature… chaque dauphin porte Les cicatrices d’attaques de requins, ce qui permet notamment de les différencier!
    – il est important de signaler que Les Rangers passent leur journée à vérifier que personne n’entre en contact avec les dauphins. Elles observent avec leurs jumelles depuis leur bureau :)

    En lisant les commentaires j’ai aussi lu que vous aviez choisi de ne pas faire la croisière avec les requins baleines, contrairement aux Philippines les requins ne sont pas nourris. Ils sont repérés par avion et on n’entre dans l’eau que par groupe de 6 avec une distance de min. 5 mètres à respecter entre nous et le requin qui entendons nous bien en a rien à faire de notre présence!
    Les photographes présents sur le bateau sont biologistes et en profitent pour contribuer à l’étude de ses requins dont on ne sait pour ainsi dire pas grand chose!

    Voilà :)
    Monkey Mia restera pour nous une expérience inoubliable et dans le respect de l’animal !

    • Camille F. dit :

      Merci pour ton retour et tes précisions !
      Concernant la nage avec les requins baleines, on a croisé plusieurs personnes qui l’ont fait et nous ont montré des photos : la distance minimale de 5 mètre était loin d’être respectée. Peut-être que ça dépend des prestataires, mais on a préféré passer notre chemin. :)

  • Nathacha dit :

    Merci de nous avoir partagé cet article. En tout cas, les aventures avec les dauphins sont toujours très intéressantes. Mais j’aimerai également découvrir cette belle plage, pour pouvoir me déstresser un peu, surtout en famille. Et je souhaiterai savoir, en quelle saison vous nous conseillez d’y faire un tour.

    • Camille F. dit :

      Nous étions sur la côte Ouest en mai 2016, et on a vraiment trouvé ce climat idéal : pas trop chaud, à mi-chemin entre les saisons (d’autant plus que la côte est à cheval entre deux types de climats). Certains sites dirons pourtant qu’il faut éviter cette période … C’est vraiment un choix personnel, selon ce que tu apprécies le plus. Tu peux t’aider du planificateur A-contresens qui aide vraiment à déterminer la meilleure période pour découvrir chaque partie de l’Australie.

  • Nathacha dit :

    Bonjour Camille
    Je te remercie pour tous ces conseils. C’était un plaisir de lire ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge