Et on mange quoi, en Islande ?

Contrairement aux idées reçues, et bien que ce pays ne soit pas une destination phare pour un food-trip, l’Islande nous a véritablement séduits et étonnés par sa variété culinaire. Que l’on s’entende : nous ne parlons pas de plats gastronomiques, mais plutôt de découvertes gustatives étonnantes telles que le skyr ou les chips de poisson séché … De part leur culture, les islandais sont également très respectueux de la nature et cela se retrouve dans leurs assiettes avec des produits sains, locaux et issus de l’agriculture biologique.

Pour faire vos courses, les chaînes de magasins Bonus et Kronan – équivalents de nos Lidl ou Norma – permettent d’acheter ses produits alimentaires à petit prix par rapport au marché islandais, qui reste quand même relativement élevé.

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Difficile de trouver une meilleure vue pour un pique-nique !

Plats et produits typiques

Poisson : Qui dit île dit poisson ! Pourtant, le poisson typique islandais ne se pêche pas en pleine mer mais en eau douce : il s’agit du saumon. Mais en plus de ce poisson à la chair délicieuse, vous pourrez également déguster du hareng (parfois séché sous forme de Harðfiskur, des sortes de chips de poisson séché, l’en-cas préféré des islandais que l’on a trouvé assez étrange et hyper salé), mais aussi de manière plus originale de la nageoire de phoque, des ailerons de requin ou du steak de baleine – le tout trouvable en grande surface.
Autre spécialité : le Kaviar ! Non, ce n’est pas du caviar comme on le connait, mais simplement des oeufs de poissons sous forme de tube, encore une fois très salé et assez surprenant, quoi qu’assez bon sur du pain noir.
Enfin, près du port de Reykjavík, plusieurs restaurants proposent des formules fish&chips à des prix raisonnables : une occasion de manger des produits de qualité pour pas cher (toujours par rapport aux tarifs islandais …)

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Steak de baleine mariné au gingembre et sésame

Viande : Le mouton étant très présent sur l’île, il est évident qu’il fait également partie intégrante de le cuisine islandaise. Ici, il est cuisiné de différentes façons – côtelettes, boudin, saucisse, … – et on mange également la tête et les testicules : tout est bon dans le cochon mouton !
Les islandais sont également de grands consommateurs d’oiseaux, dont les macareux : à chacun ses goûts et sa culture, mais nous n’avons pas voulu y goûter.

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Fruits et légumes :  En Islande, la culture des fruits et légumes peut sembler impossible. Pourtant, les agriculteurs ont réussi à apprivoiser les conditions environnementales et à en tirer profit. Ainsi, la géothermie est utilisée dans des serres pour la culture de baies, fruits, légumes et autres … Comme à l’horticulture Friðheimar, que nous avons visité, et où les plantations de tomates nous feraient presque oublier les températures négatives à l’extérieur. Il est d’ailleurs possible de s’y restaurer, avec par exemple une soupe de tomates servie avec du basilic et du pain frais cuit sur place : un délice !

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Soupe : Pour se réchauffer, rien de mieux qu’une bonne soupe bien chaude ; et ça, les islandais l’ont bien compris ! Ici, elle est généreuse, un peu comme un goulash, avec un ragout – généralement d’agneau – et des légumes mijotés bien comme il faut. Elle est parfois agrémentée de crème qui la rend encore plus gourmade, et se déguste généralement avec du pain que l’on trempe généreusement.
Il existe d’ailleurs des restaurants où cette soupe est directement servie dans un pain rond creusé ! Nous avons testé le restaurant Svarta Kaffid à Reykjavík, qui en a fait sa spécialité, et ce fût un véritable coup de cœur !

Fromage et pain : Autre incontournable : le skyr ! Sorte de fromage blanc très épais, nature ou aromatisé, il est généralement servi en dessert et se marie à merveille avec un peu de confiture.
D’autres fromages – environ 80 ! – sont également produits sur l’île. Sortes de copies de fromages français ou hollandais, ils rappellent par exemple l’édam pour le brauðostur. Et pour les apprécier à leur juste valeur, l’idéal est de les accompagner de pain islandais : entre le pain noir, le Seytt rúgbrauð – sorte de pain d’épice, le pain de seigle cuit à la vapeur ou encore le délicieux pain noir cuit dans la lave, vous aurez l’embarras du choix !

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

©Raparonzola.it & ©Eatnwaf.com | La profusion de Harðfiskur et Skyr dans les rayons des supermarchés

Boissons

Si vous ne deviez boire qu’une seule chose en Islande, ce serait l’eau ! Cristalline, pure et d’une grande fraîcheur, l’eau islandaise est délicieuse malgré l’odeur de souffre qui s’échappe parfois de l’eau chaude. D’ailleurs, notre guide d’origine islandaise nous a immédiatement prévenus : « achetez une gourde et remplissez-la avec l’eau froide du robinet, c’est exactement la même que celle vendue en bouteille ».

Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Niveau alcool, il existe quelques bières locales – dont la Einstök que nous avons testée et approuvée – ainsi que des alcools plus nationaux comme l’Aquavitae, la vodka islandaise et le Brennivín qui est un alcool de pomme surnommée « la mort noire ». La plupart des alccols ne sont pas disponibles dans les supermachés, mais s’achètent dans les boutiques spécialisées Vínbúðin.

Nos bonnes adresses

  • Plantation et dégustation de tomates : Friðheimar, Reykholt
  • Soupe servie dans du pain : Svarta Kaffid, Laugavegur 54, 101 Reykjavík
  • Fish & Chips : Reykjavik Fish Restaurant, Ingólfsstræti 8 & Skólavörðustíg 23, 101 Reykjaví
  • Fish & Chips « haut de gamme » : Icelandic Fish & Chips, Tryggvagata 11, 101 Reykjavík
Voyages-et-compagnie.com | Manger en Islande

Mais si vraiment vous voulez du gras, c’est aussi possible en Islande … ;)

19 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge