Madrid, en demi-teinte

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinte

Il y a des destinations que l’on a hâte découvrir. Qui, rien que par leurs noms, nous donnent envie de sauter dans le premier avion pour les visiter et voir si les éloges que l’on a entendu à leurs sujets sont véridiques. Madrid en faisait partie. 

On ne connaissait pas encore l’Espagne, hormis un séjour aux Canaries et ce qu’on pouvait lire à droite et à gauche sur la toile. On était donc impatients de l’apprécier, l’apprivoiser, la parcourir, la goûter, la sentir … Et pourtant. Peut-être que l’on n’ pas choisi la meilleure période de l’année, que l’on n’est pas restés assez longtemps ou que nos pas nous ont menés dans des quartiers qui ne nous correspondaient pas. Ou peut-être que l’on n’est pas faits pour cette ville, tout simplement : il faut de tout pour faire un Monde, et c’est d’ailleurs la diversité qui fait toute la richesse de notre planète et qui nous pousse à voyager. C’est d’autant plus étrange que l’on a tout de même trouvé cette ville très photogénique et avec du caractère. On a aimé la parcourir, mais certains petits détails – insignifiants pour certains – ont ternis ce week-end à nos yeux.

On nous avait par exemple parlé du rythme de vie décalé des madrilènes, mais on n’imaginait pas que c’était à ce point … Prendre notre petit déjeuner à 10h un dimanche, quoi de plus normal en France ? Pourtant, à cette heure, difficile pour nous de trouver un café déjà ouvert. Les serveurs nous regardaient avec étonnement ; on était les premiers clients, rien n’était prêt. Dehors, le marché au puce commençait tout doucement à prendre place, pour ne débuter finalement que vers midi. Pour déjeuner, même combat : avant 14h, peu de restaurants étaient prêts. Et après l’indispensable sieste et le goûter autour de 17h, le dîner se prend vers 21/22h. Un rythme un peu perturbant, quand on sait que dans notre région d’origine certaines personnes âgées dînent déjà à 18h. C’est tout bête, mais on n’a pas eu le temps ne nous habituer à ce rythme le temps d’un week-end.

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinte Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinte

On notera aussi que les madrilènes parlent vite, et fort. Parfois trop fort. Certains semblent même avoir oublier que parler peut remplacer le fait de crier. Dans certains cas, ce point apporte un charme fou à la ville, dans une ambiance bon enfant évoquant presque la convivialité d’un village un jour de marché. Les gens échangent entre eux avec passion, sans retenue, et la ville semble envahie d’un élan d’énergie. Mais par moment, et notamment lorsque la foule devenaient vraiment dense, on s’est vraiment sentis oppressés par tant de vacarme. Dans un bar proche de la Plaza Mayor, et alors que l’on était confortablement installés, on a finalement décidé de quitter les lieux dans lesquels il était tout simplement impossible de discuter et où on sentait la migraine arriver. Dans ces moments là, ces intonations qui sonnaient plus tôt de manière agréable à notre oreille devenaient une cacophonie presque agressive.

Mais à côté de ça, il y a aussi des choses qui nous ont surpris autant qu’amusés, comme l’engouement général pour la loterie ! En plein centre ville, on était par exemple tombés nez-à-nez avec une file d’attente digne de la meilleure attraction de DisneyLand Paris. Une promotion exceptionnelle ? Une star locale en dédicace ? Rien de tout ça : ces gens attendaient simplement leur tour pour faire valider leurs billets de loterie. La file était gigantesque, et s’étalait sur plusieurs rues. Les gens discutaient entre eux, grignotaient un petit encas, se relayaient lorsqu’ils avaient la chance d’être à plusieurs. À vue de nez, il y avait au minimum une heure d’attente, peut-être deux. Et ces tickets, vous pouviez en acheter n’importe où dans la ville : impossible de faire 100m sans tomber sur des vendeurs ambulants, dans leurs petites cabanes amovibles, qui criaient pour attirer le regard. Les gens se pressaient d’ailleurs autour d’eux pour choisir leurs numéros. Un vrai spectacle pour les non initiés comme nous.

Préjugés ? Clichés ? Peut-être. Il ne s’agit là que de notre ressenti après quelques jours dans la capitale espagnole, qui n’est sans doute pas une généralité ou une vérité absolue – ni pour la ville, ni pour le reste du pays que l’on a hâte de découvrir. D’autant plus que ce voyage a eu lieu il y a maintenant 3 ans. Cet article est donc à prendre avec des pincettes, et peut-être que l’on aura la chance de redécouvrir Madrid dans quelques années et qu’elle nous enchantera. On en profitera d’ailleurs certainement pour loger dans un des établissements du groupe Barcelò, qui propose des hôtels à Madrid design et originaux. Mais force de constater qu’à l’heure actuelle, ce n’est pas une ville pour nous ; nous n’avons pas réussi à la comprendre tout comme elle n’a pas réussi à nous séduire. Dans tous les cas, et pour notre plus grand plaisir, ce weekend nous aura encore prouvé que le meilleur moyen de découvrir une ville et sa culture est encore de s’y plonger !

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinte Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinteVoyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinteVoyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinteVoyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Espagne : Madrid en demi-teinte

10 Comments

  • Arf, c’est vraiment dur d’être déçu par un voyage, dur à encaisser je trouve. Ça m’est arrivé avec Naples, du positif mais aussi du négatif à hauteur au moins égale. Du coup je n’en ai toujours pas parlé sur mon blog, j’attends, je me dis qu’avec le temps j’arriverai peut être plus facilement à en tirer le positif et à écrire sur le sujet.

    • Camille F. dit :

      Pourtant je serais curieuse de lire ton article sur Naples, avec ton ressenti même négatif. La plupart des blogs voyages ne parlent bien souvent que des aspects positifs d’une destination, en lissant leurs pensées. C’est dommage de ne pas avoir des avis plus contrastés et proches de la réalité.

  • Alexandra dit :

    Souvent Madrid tu as besoin de beaucoup de temps pour l’apprécier. J’avais bien aimé Madrid, une très belle surprise. Mais Barcelone par contre, bof bof…

  • Lilou dit :

    Avec les blogs et le net, on regarde tellement à l’avance qu’on a moins l’effet de surprise sur les destinations aussi je pense, ce qui peut créer un sentiment de déception. Quand on prépare trop on a l’impression d’y être allé avant d’y avoir mis les pieds !

  • Je lis des opinions tellement contraires sur cette ville ! C’est le troisième article que je lis disant « Madrid m’a déçue ». Et inversement j’en ai lu 3 disant « fabuleux, mieux que Barcelone ». Je suis perturbée ;) faut que j’aille vérifier je crois !
    Jolies photos comme toujours, joli article sincère !

    • Camille F. dit :

      Merci beaucoup Alex. Surtout pour les photos : venant de toi, c’est un compliment qui nous fait d’autant plus plaisir que j’adore tes clichés de voyage. Et oui, c’est clair qu’il ne te reste plus qu’à aller découvrir Madrid par toi-même pour savoir si tu réussiras à l’apprécier ou non. Je serais curieuse de savoir ton avis sur cette ville et son ambiance. :)

  • tania dit :

    ah intéressant pour l instant la seule ville seul endroit où j n ai pas accroché avec l envie de repartir dès le premier soir a été Rouen
    on m avait tellement dit c super et tout
    chez moi ça a fait pschiiit
    et même pas envie de confirmer ça en y retournant
    j espère aller à Madrid moi en 2018 car sera l occasion de renouer pr 2 jrs avec l’Espagne je te dirai ce que j en pense à ce moment
    chacun a son ressenti et il ne faut pas hésiter à en parler
    on a le droit de ne pas aimer 1 endroit

    • Camille F. dit :

      Merci pour ton retour Tania. C’est vrai que pour certains, c’est assez mal vu de dire que l’on n’a pas apprécié une destination, comme si c’était un caprice mal placé. Pourtant on (= les blogueurs voyage) n’arrête pas de répéter que l’intérêt du voyage est de découvrir la diversité du monde : ce serait hypocrite de dire que tout nous correspond à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge