Un long week-end en Bavière

– Mise en page optimisée pour une lecture sur ordinateur –

La Bavière. Si vous êtes comme nous, ce nom ne vous fait peut-être pas vraiment rêver. Pendant longtemps, cette région avait à nos yeux un petit air de destination poussiéreuse, où seuls les (très) vieux allemands et alsaciens allaient pour se prélasser dans des hôtels de luxe tout en se remplissant la panse de bière et de plats plus gras les uns que les autres. Mais force est de constater que l’on s’était trompés. Et en beauté ! Profitant du long week-end qu’offrait le 1er novembre, nous avons passé 4 jours au coeur des Alpes bavaroises.  Et on s’est vite rendus compte que la Bavière, c’est surtout un petit trésor préservé entre lacs et montagnes.

Le château de Neuschwanstein

Ce château blanc et majestueux vous dit vaguement quelque chose ? C’est normal ! Ce château – le plus visité d’Allemagne – n’est autre que celui qui a inspiré Walt Disney pour son château de la Belle au Bois Dormant (et celui de Cendrillon également, selon certaines rumeurs). Autant vous dire que c’est un peu LE passage obligé de tout bon road-trip bavarois, surtout si – comme nous – votre enfance a été bercée par les films Disney.

Construit à partir de 1869 sur un rocher, il dégagerait presque un soupçon de magie. On a beau l’avoir vu des dizaines de fois en photos, aucune d’elle n’est comparable à la claque visuelle que l’on se prend une fois sur place. Le Pont Marienbrücke, où l’on accède gratuitement à pieds (ou en bus pour quelques euros), offre LA vue la plus emblématique du château. Malheureusement, lors de notre passage, ce pont était fermé pour travaux, mais de nombreux autres points de vue sont accessibles au fil de la balade, et offrent quand même la possibilité d’admirer le château sous tous les angles.

Après avoir lu quelques avis sur le web, nous avons fait le choix de ne pas visiter l’intérieur, trop similaire aux autres châteaux de la même époque que nous avons déjà visités. La cours intérieure est cependant en accès libre, et nous a permis d’admirer l’architecture des lieux d’un peu plus près. Pour les curieux, le billet d’entrée est de 13€.
Infos pratiques : www.neuschwanstein.de.

Après avoir mitraillé le château et les environs – y compris le château de Hohenschwangau, beaucoup moins connu mais pourtant juste à côté du Neuschwanstein – on profite d’une petite pause au bord du lac Alpsee, situé à l’entrée du village, avant de reprendre la route vers la prochaine étape de notre petit road-trip. Le ciel est gris lorsque l’on arrive au bord de l’eau, et nous renonçons à faire la randonnée entourant le lac ; celle-ci fait un peu moins de 5 km, et offre une vue magnifique sur les châteaux.

Le lac Eibsee

La seconde étape de notre petit road-trip nous amène dans le village de Grainau, à un peu moins d’une heure de route du château de Neuschwanstein. Ici le parking est payant, comme partout en Bavière (on s’est même retrouvés une fois face à un parcmètre en plein milieu d’une forêt, c’est pour dire !).

Situé au pied du Zugspitze (le plus haut sommet d’Allemagne) et considéré par certain comme étant le plus beau lac de Bavière, le lac Eibsee a la particularité d’avoir une eau couleur vert clair, presque émeraude. Pour faire le tour complet, il faudra compter environ 2h30 de marche, sur un chemin plutôt plat et accessible à tous. Ce jour là, le ciel était gris ; les reflets verts de l’eau se faisaient donc discrets, et il était difficile de les distinguer hormis à quelques rares endroits. Mais c’était sans compter sur le Frillensee, ce minuscule lac surgit de nul part sur lequel nous sommes tombés pendant notre balade. Beaucoup plus petit que son voisin Eibsee, et aussi beaucoup moins profond, il nous a offert un spectacle grandiose avec ses couleurs vives et ses réflexions de montages. Une vraie belle surprise !

Les gorges de Partnachklamm

« Les gorges de Partnachklamm, à Garmisch-Partenkirchen » : essayez de le répéter très vite, 10 fois de suite … Dernière ce nom compliqué se cache une vraie merveille. Les gorges de Partnachklamm sont longues de 700 mètres, d’un bleu clair éclatant, et se glissent avec force dans la roche montagneuse. On y accède en entrant dans une petite grotte, dont le prix d’entrée est de 4€ (à noter que lors de notre passage, hors saison, l’accès était gratuit ; vous aurez peut-être aussi de la chance !)

Pendant la visite, l’eau ruisselle de partout, que ce soit sous vos pieds ou au dessus de vos têtes. : mieux vaut être équipé contre l’humidité et porter des chaussures adaptées. Le spectacle est tellement étonnant, et puissant, qu’il est difficile de vous le décrire ici. Prendre des photos ? Le rendu ne retranscrit pas un quart de la beauté des lieux – et de toute façon, il est quasiment impossible de prendre le recul nécessaire pour photographier les gorges dans leur ensemble. Alors on profite du moment, tout simplement …

Où dormir / manger à Garmisch-Partenkirchen ?

La ville de Garmisch-Partenkirchen est assez touristique et offre un large choix d’hébergements, mais nous avons préféré opter pour un logement un peu plus excentré, à la fois pour une question de calme mais aussi de budget. Le village de Grainau, à quelques minutes de là, est vite apparu comme étant le compromis idéal.

⇒ Le Grainauer Hof est un hôtel familial au coeur des Alpes bavaroises, et doté d’une piscine intérieure et d’un sauna (attention à ne pas vous faire surprendre ; les allemands s’y rendent totalement nus). Pour 95€, nous avons passé une nuit confortable et profité d’un petit déjeuner copieux.

⇒ Envie de vous faire un petit plaisir ? Nous ne l’avons pas testé, mais le Eibsee Hotel – donc situé au bord lac Eibsee dont on vous a parlé plus haut – nous a fait de l’oeil. Cet établissement 4 étoiles dispose également d’un spa et de courts de tennis, tandis que les chambres bénéficient toutes d’un balcon avec une vue imprenable sur le lac …

⇒ Situé à quelques minutes à pieds de notre hôtel, le restaurant Schmolzer Wirt a été une très bonne surprise. Dans une ambiance feutrée, mais à la décoration moderne – chose plutôt rare en Bavière – nous avons pris plaisir à déguster des traditionnels spätzles (rien de très original pour les alsaciens que nous sommes, mais on s’est tout de même régalés).

Le lac Hintersee

Tout comme le lac Eibsee, le lac Hintersee est connu pour ses reflets émeraude. Il est aussi un lieu très prisé en été, où les touristes s’empressent de louer une barque pour se balader sur l’eau glaciale.

Encore une fois, la météo avait décidé d’être capricieuse lors de notre passage, et le lac ne nous a certainement pas montré toute sa beauté. On retrouve par moment quelques reflets, mais la majeure partie du lac reste sombre, tandis qu’au loin les montagnes restent cachées par les nuages. On nous l’avait pourtant décrit comme étant coloré et mystérieux ; ce sera peut-être l’occasion de revenir un jour …

Le lac Königsee

Sans doute le plus célèbre de Bavière ! Et d’Allemagne ? Probablement aussi. Situé dans le parc national de Berchtesgaden, cet immense lac a des allures de fjords norvégiens. Des petits bateau, en bois et électrique (pour préserver la pureté de l’eau), font régulièrement des aller-retour jusqu’à la chapelle St Bartholomä. Le trajet dure environ 30 minutes, de quoi se laisser surprendre par les couleurs changeantes de l’eau. Tantôt d’un bleu profond, puis d’un vert éclatant ; la traversé en bateau est une vraie expérience à part entière.

Une fois arrivés au pied de la chapelle, plusieurs randonnées sont possible. Après avoir hésité entre celle de l’Eiskapelle (littéralement la chapelle de glace) ou celle longeant simplement la rive, on opte pour la seconde option, pour profiter d’avantage du lac pendant quelques heures.

À noter qu’en été, un bateau vous amène jusqu’à la rive opposée, à quelques mètre du lac Obersee. En novembre, il n’était malheureusement plus possible de s’y rendre – et les guides sur place nous ont rapidement coupé l’envie de faire le trajet à pieds. Mais pour les curieux, voici un aperçu de ce que vous pouvez admirer au bord du lac Obersee.

Ramsau-am-Dachstein et Berstesgaden

Les alentours du lac du Königsee sont également riches en découvertes. À Berchtesgaden, à deux pas de la frontière autrichienne, vous pouvez notamment visiter le Kehlsteinhaus, le fameux nid d’aigle d’Hitler. Niché au sommet d’une montagne, en bord de falaise, ce bâtiment à l’allure de chalet fut construit en 1937 afin de servir de centre de conférences pour le parti national-socialiste. Une visite intéressante pour les passionnés d’Histoire, que nous n’avons malheureusement pas pu faire puisque les lieux ne sont ouverts aux touristes que de mai à octobre.
Infos pratiques : kehlsteinhaus.de.

De l’autre côté du Königsee, plus à l’est, se trouve le village de Ramsau-am-Dachstein. Ce nom ne vous dit rien ? Et pourtant, si vous avez déjà fait quelques rapides recherches au sujet de la Bavière, vous avez sans doute déjà vu son église en photographie. Il s’agit en effet d’un des visuels les plus utilisés sur les cartes postales de la région, et l’une des chapelles les plus photographiées d’Allemagne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ramsau am Dachstein (@ramsaudachstein) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Travel Blog | Camille & Gaétan (@voyagesetcompagnie) le

Le lac Chiemsee

Petite étape improvisée sur la route entre la région du Königsee et Munich, le lac Chiemsee a été un vrai coup de coeur pour nous. Pour terminer notre voyage, on s’est fait un petit plaisir en réservant une chambre supérieure avec balcon donnant sur le lac, à l’hôtel Chiemsee Panorama ; un établissement moderne et confortable, que l’on vous recommande sans hésiter.

Notre soirée a été plutôt classique, avec un dîner dans un petit restaurant au bord de l’eau. Mais c’est au lever du soleil que la nature nous a offert son plus beau spectacle. En ouvrant les rideaux de notre chambre, une lumière rose envahi la pièce : jamais nous n’avions vu un lever de soleil aussi beau. En 2 minutes, top chrono, nous voilà habillés et prêts à descendre au bord de l’eau pour apprécier le spectacle.

Munich

Capitale de la Bavière, Munich a été la dernière étape de notre road-trip. Et il faut avouer que cette ville ne nous a pas vraiment emballés. Il s’agit pourtant d’une très belle ville, dynamique et accueillante. Mais nous sommes des amoureux des grands espaces et, après avoir passé plusieurs jours entre lacs et montagnes, le choc a sans doute été plus rude que prévu.

Nous n’avions prévu qu’une journée à Munich ; celle-ci a été raccourcie à une demi-journée. Le temps de flâner au centre-ville, de la Marienplatz à l’immense parc Englischer Garten. Avant de venir sur place, on avait prévu de prendre des dizaines de photos et de prendre des notes, pour vous préparer un article dédié à Munich. Malheureusement cette ville ne nous a pas charmés. Pour découvrir d’avantage la ville, on vous conseille donc plutôt de lire les très chouettes articles de Clo & Clem ou de World Else.

 

Merci jolie Bavière. On reviendra en été, c’est promis !

5 (100%) 1 vote

12 Comments

  • Cosmic Sam dit :

    De magnifiques photos et des paysages vraiment impressionnants. J’aimerais beaucoup découvrir la Bavière!

  • Audrey dit :

    Quel bel article ! Moi aussi j’ai toujours vu les destinations d’Europe centrale comme un truc à la papa, le genre de destinations où j’allais en vacances avec mes grands-parents dans les années 1990 (-« cet été, on va une semaine à Innsbruck ! » – « Géniaaaalll…… »).

    Mais je ne sais pas si c’est l’engouement pour les destinations nordiques qui fait son effet, mais je bave devant vos petits lacs et ces petites églises sur fond de montagne, le tout avec une ambiance d’automne… Quelle splendeur.

  • Laura dit :

    C’est tellement magnifique, ton article fait voyager et ça donnes tellement envie d’aller là-bas !!

  • Emma dit :

    Une belle idée de destination pour un weekend prolongé ! Les photos sont magnifiques avec ces belles couleurs automnales :)

  • Ils sont géniaux ces bretzels !

  • Caeoline dit :

    Coucou,
    Je suis fan et je crois bien que tu m’as CO vaincu d’y aller
    As tu bonnes adresses?

    • Camille F. dit :

      Hello. Nous avons passé la majeure partie de notre temps à l’extérieur, donc nous n’avons pas beaucoup d’adresses food et shopping à conseiller ; le peu que nous avons testé (et validé) est déjà dans l’article. :)

  • Coucou! Votre article confirme que nous devons élargir notre périmètre pour notre road trip en Foret Noire programmée cet été. De belles images qui plus est en automne, une saison que j’affectionne tout particulièrement…Quant à Munich, soyez sûrs qu’elle réserve de belles surprises mais comme vous nous n’aurions pas fait mieux car on adore les grands espaces!

    • Camille F. dit :

      L’automne est notre saison favorite, les couleurs y sont tellement belles ! Et c’est vrai que la Forêt Noire est particulièrement agréable à cette période de l’année. Vous avez prévu de partir à quelles dates (si ce n’est pas déjà fait – on tombe un peu tard sur votre commentaire) ? – Munich est tout de même très agréable, mais il aurait sans doute fallu la visiter au début de notre road-trip pour l’apprécier davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *