Le casse-tête du bagage cabine

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Bagage cabine

On a beau aimer voyager aux quatre coins du monde, il y a bien une chose qui peut vite devenir problématique avant chaque départ ; je vous parle bien sûr du choix de la valise. Parce que, soyons honnête, il est vite difficile de s’en sortir avec un seul et même sac, alors que le choix même de ce sac peut être totalement différent en fonction du type de voyage que l’on s’apprête à faire. Et quand on parle de bagages cabines, avec leurs dimensions limitées, le choix est encore plus compliqué. Mais alors, comment on s’en sort ?

La valise cabine rigide

La classique, l’incontournable, celle que tout le monde devrait avoir pour commencer à voyager. La valise rigide a l’avantage de protéger nos affaires et de ne pas se retrouver avec des vêtements roulés en boule à force d’être trimballés (surtout lorsque la compagnie aérienne décide de placer nos bagages cabines en soute, par manque de place …). Avec ses roulettes, elle est aussi hyper pratique à manipuler malgré son poids, en évitant de se bousiller le dos avec un sac trop lourd. Mais il peut vite devenir encombrant en auberge de jeunesse, ou lors que l’on doit marcher sur des chemins tout sauf plats (sable, escaliers, cailloux, etc.).

On a acheté les nôtres en promo en grande-surface, et on peut vous dire qu’elles ont déjà fait des kilomètres ! C’est généralement ce type de sac cabine que l’on choisi pour les séjour où l’on ne change pas d’hôtel une fois arrivés sur place, ou lorsqu’on se déplace en voiture. C’est aussi ce que Gaétan utilise chaque semaine lors de ses déplacement professionnels, pour être certain que ses chemises ne seront pas froissées.

Le sac cabine souple

Plus facile à transporter en toute circonstances, c’est celui que l’on privilégie pour les city-trip ou les voyages en mode baroudeurs, où l’on sait qu’on devra beaucoup marcher avec nos sacs. Il se décline en plusieurs versions :

Première option : le sac à bandoulière, façon sac de sport. Pratique et généralement assez généreux niveau contenance, il permet aussi d’avoir ses affaires à portée de main et de garder un oeil dessus (parce que, soyons francs, on sait qu’on risque toujours plus d’attirer des gens malhonnêtes en se baladant avec un sac de voyage). L’inconvénient ? Sur le long terme, il peut vite devenir lourd et engendrer une douleur à l’épaule.

Autre option : le sac à dos, classique ou de randonnée. Là aussi, sa contenance varie et peut devenir assez grande, mais nos affaires se retrouvent vite en boule (et on en parle de la galère pour récupérer le t-shirt tout au fond du sac ?). Beaucoup moins douloureux, puisque le poids est réparti sur les deux épaules, il n’est pas très pratique au quotidien, quand on doit prendre quelque chose dedans, et ne permet plus de vérifier si personne ne vient fouiner …

Le meilleur combo : mixer les deux et opter pour un sac évolutif, mi sac-à-dos, mi bandouilère. On a découvert ça il y a deux ans avec la marque Newfeel disponible chez Décathlon (on ne sait d’ailleurs pas si d’autres marques proposent ce concept). Sur leur site, ils le présentent comme une besace à ordinateur ; mais on l’utilise en bagage cabine pour nos city-trip et on en est plus que ravis, surtout qu’il est vraiment à tout petit prix.

Voyages-et-compagnie.com - Blog voyage | Bagage cabine

Et vous, plutôt Team Valise ou Team Sac Souple ?
Ou les deux, comme nous ?

Article sponsorisé, écrit en collaboration avec Alleeducommerce.com. Notre opinion reste cependant personnelle.

1 Comment

  • Bagage dit :

    Article très intéressant ! Vous pouvez également commander un ensemble de 3 valises pour être plus flexible et ne pas avoir de mauvaise surprise… Personnellement c’est ce que j’ai fait, en plus le fait de commander un lot de 3 modèles permet d’avoir des tarifs plus avantageux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge